Installation

Depuis quelques années maintenant, les installations de panneaux photovoltaïques sont accélérées grâce à des programmes nationaux qui les favorisent en accordant un crédit d’impôt et un rachat d’électricité au kilowatt/heure intéressant. En effet, depuis 2005, une loi de programme fixant les orientations de la politique énergétique a été votée et avec cette loi, la France s’est fixé un objectif de production de 10% des besoins énergétiques français à partir d’énergie renouvelable (éolienne, panneaux photovoltaïques…) d’ici 2012. S’équiper de panneaux photovoltaïques n’est plus seulement un geste éco-citoyen pour la planète mais devient un investissement intéressant. Car les français sont bons en calcul et même si l’investissement n’est pas à portée de toutes les bourses (il faut compter environ 18000 Euros pour une installation de moins de 3 kwh), avec le crédit d’impôt et la revente totale de l’électricité, l’installation est amortie en à peu près six années. Il reste donc quatorze années de bénéfices (ceci avant la diminution du crédit d’impôt). Malheureusement, la loi qui vient de passer réduit le crédit d’impôt de 50% à 25%. Ce qui aura certainement pour effet (attendu par le gouvernement), de ralentir les demandes d’installations. Car la France, bonne élève, se rapproche trop rapidement de cet objectif et tente, par l’application de mesures restrictives, de ralentir l’engouement pour les panneaux photovoltaïques. Aujourd’hui, heureusement, la législation en la matière est plus rigoureuse et il faut simplement un peu de bon sens et faire établir plusieurs devis afin de ne pas payer plus que de raison. C’est pour cela qu’il serait intéressant de voir comment se fait une installation, quel coût maximum envisager et également les délais à prévoir entre les différentes étapes.