Type

Pour être le plus efficace, le panneau photovoltaïque doit recevoir le plus d’ensoleillement possible. Bien évidemment, l’ensoleillement moyen annuel de la région dans laquelle les panneaux photovoltaïques sont implantés joue un rôle important, mais il apparaît que le système fonctionne parfaitement sous toutes nos latitudes européennes. Sur les panneaux et éclairages, l’orientation et l’inclinaison du panneau photovoltaïque sont calculés une fois pour toutes dès l’installation. La meilleure orientation est bien évidemment le plein sud et l’inclinaison au-dessus de l’horizon est de 45° environ. Sur une toiture déjà construite, il faudra privilégier un pan de toit orienté au Sud et surtout dégagé de tout risque d’ombrage causé par des arbres, des cheminées ou les constructions voisines. La pente de toit influera également sur la capacité de production des panneaux photovoltaïques. Si le toit plat n’est pas un obstacle à l’installation, le meilleur rendement sera obtenu avec une pente de toit de l’ordre de 20 à 25%. Seule une étude par un logiciel spécifique peut déterminer le rendement des panneaux photovoltaïques selon leur implantation. Dans les centrales solaires photovoltaïques, deux solutions sont adoptées selon le rendement désiré. La première consiste à installer les panneaux photovoltaïques en modules inclinés à 45° environ posés sur des châssis au sol. Peu coûteuse, cette implantation nécessite beaucoup d’espace car il faut veiller à ce que les rangées de modules ne se créent pas d’ombre entre-elles. La seconde solution tient à la pose des panneaux photovoltaïques sur des mâts orientables. Le mât orientable appelé ‘tracker’ est motorisé et suit le mouvement du soleil sur la journée. Le panneau photovoltaïque ainsi motorisé se positionne en permanence face au soleil et garantit le meilleur rendement possible tout au long d’un jour complet. Beaucoup plus onéreux à l’installation, le système orientable permet de réduire le nombre de panneaux photovoltaïques nécessaire pour obtenir la puissance désirée tout en diminuant la surface au sol puisque les panneaux photovoltaïques ne se créent plus d’ombrage parasite.